Sexe entre copains le sexe recit

sexe entre copains le sexe recit

Le film ado sexe web cam sexe

Maud ressent une augmentation du sexe de Kevin et le membre tendu semble vouloir sortir du caleçon juste entre les deux boutons du devant du caleçon. Kevin accélère ses gestes et enfonce maintenant deux doigts dans ce sexe humide et chaud titillant encore plus son clitoris. Elle jouit et un liquide se répand sur les doigts de Kevin. Il ressent comme un soulagement avec la fin de la pression du tissu sur son membre dur et bien bandé. Maud lève doucement les deux pans ainsi obtenu du caleçon de Kevin libérant son sexe.

Kevin lui propose de mettre une capote avant de continuer mais Maud semble ailleurs comme attirée et obnubilée par ce sexe à porter de mains.

Elle ne lui répond pas et engouffre son membre dans sa bouche après y avoir posé des bisous et quelques coups de langues bien placés sur le gland et ses bourses. Kevin la soupçonne de ne pas être si novice que cela. Ce baiser semble durer une éternité. Puis Maud se positionne à quatre pattes sur les coussins et Kevin se positionne derrière elle.

Joignant la parole aux gestes, Maud dirige sa main vers celle de Kevin qui tien son sexe pour le guider en elle. Kevin sent une chaleur et une humidité envelopper son sexe quand il la pénètre. Il sent aussi que ces mouvements le décalottent à chaque fois comme lors de la fellation. Il se croit à nouveau dans la bouche et Maud mais avec des sensations et un plaisir plus intenses. Kevin poursuit ainsi pendant un long moment ses va-et-vient, ses mains passant du dos de Maud à sa poitrine, caressant le bas des seins, les tétons entre ses doigts.

Maud se cambre, parcourue elle aussi par un courant électrisant, un spasme: Kevin, entendant sa partenaire jouir, accélère son rythme et les mouvements de son bassin cognant et entrechoquant son sexe contre celui de Maud allant le plus profond possible.

Il se sent parcouru à nouveau par une vague de chaleur mais cette fois plus forte et intense. Il se raidit allant bien au fond du vagin de Maud. Il sent monter en lui son sperme prêt à se déverser en elle. Mais Maud le retient en mettant sa main contre le sexe de Kevin pour le garder en elle.

Ne pouvant plus tenir guère longtemps, Kevin éjacule et lâche plusieurs jets de sperme dans le sexe de Maud. Son sperme vient se fracasser avec violence contre le fond du sexe de Maud, lui donnant une sensation intense de chaleur et de bien-être provoquant un nouvel orgasme. Pendant ce même temps, après un long baiser avec Lucie, je me redresse et me lève. Je prends Lucie par les épaules. Je la caresse en descendant mes mains doucement le long de son corps pour arriver à son pantalon. Je finis de lui enlever ses chaussures, son jean et sa culotte et aussi ses socquettes.

Je me place entre ses jambes et caresse ses jambes en remontant vers ses cuisses et enfin son sexe. Mes doigts jouent avec son clitoris, son sexe, les plis de sa peau. Je ressors alors mes mains et elle agrippe mes cheveux et me guide la tête entre ses cuisses. Lucie gémit du plaisir qui monte en elle. Je ne peux tout avaler et une partie coule sur son sexe, sur mon cou et ma chemise. Je lui enlève ce dernier rempart de tissu et je la découvre toute nue.

Je suce, lèche, caresse ses seins et ses tétons qui durcissent. Lucie me regarde, plonge son regard dans le mien. Elle se lève et moi avec. Nous nous embrassons fougueusement. Je sens ensuite ses mains sur mon sexe au travers de mes habits.

Ses mains me caressent, me parcourent: Elle enlève ma ceinture, déboutonne mon jean, le descend sur mes jambes. Lucie se met à genou devant moi. Sa bouche embrasse mes cuisses et ses mains caressent mes jambes et mes fesses. Elles se glissent dans mon caleçon et le tirent vers le bas, libérant doucement mon sexe dur, tendu.

Nous sommes debout face à face, nus et nous nous regardons avec passion. Mon sexe est raide, tout droit et presque décalotté. Lucie me masse doucement les jambes, les cuisses en remontant vers mon sexe. Mon érection grandit encore un peu et mon sexe se décalotte en laissant perler un liquide translucide et lubrifiant.

Je la regarde et découvre son regard avec ses yeux étincelants et pétillants. Je lui réponds que suis à elle en cet instant. Je me relève et attrape mon jean pour y prendre mon portefeuille et en sortir un préservatif. Lucie se remet entre mes jambes, embrassant mon sexe et le caressant pour lui conserver sa vigueur.

Lucie veut me le mettre et elle me le prend des mains. Elle le regarde entre ses doigts et souffle un peu dessus pour faire apparaitre un bout du réservoir pour le mettre dans le bon sens. Elle me prodigue encore quelques va-et-vient sur mon sexe qui grossit et se raidit. Elle pose alors doucement le préservatif sur le haut de mon sexe en tenant le réservoir entre ses doigts. Elle semble experte en la matière. Elle est tellement excitée et moi aussi que mon sexe rentre dans le sien sans aucune difficulté.

Nous ressentons tous deux une bouffée de chaleur plus grande et électrisante. Nous restons ainsi quelques minutes profitant de ces instants de plaisir. Puis, je la prends par le buste et guide son corps sur le mien en des va-et-vient langoureux et en rythme.

De la sueur perle lentement de nos corps en transe. Mon excitation augmente au fur et à mesure de nos va-et-vient. Lucie gémit aussi, doucement au début puis un peu plus fort au fur et à mesure que son plaisir augmente.

Au même instant, Lucie ressent mon éjaculation en elle au travers du préservatif. Mon sperme et mon sexe viennent frapper le fond de son vagin lui provoquant une vague de plaisir énorme et lui déclenchant un orgasme. Lucie se lève et se retire de mon sexe. Nous nous embrassons et elle guide à nouveau mon sexe dans le sien. Je veux lui dire que nous devrions changer de préservatif mais elle ne me laisse pas le temps de finir ma phrase que déjà mon sexe est en elle et encore bien dur.

Cette fois, elle veut guider nos ébats et diriger les mouvements de nos corps suant. Lucie éprouve du plaisir et le fait savoir par ses petits cris.

Elle me caresse aussi puis me regardant, elle bascule pour me tourner le dos toujours avec mon sexe dans le sien. Ses gémissements se font alors plus forts au même rythme que nous accélérons nos va-et-vient. Mon plaisir grandit également et je laisse échapper quelques gémissements de plaisir. Lucie ressent un plaisir encor plus intense que quelques minutes auparavant.

Elle jouit la première poussant un cri plus fort que la fois précédente, cela déclenche en moi une nouvelle éjaculation et une nouvelle vague de chaleur et de plaisir au travers tout mon corps.

Nous restons allongés ainsi quelques minutes profitant pleinement de ces instants de plaisir. Je sens mon sexe diminuer et je me retire du sexe de Lucie. Elle se retourne vers moi et nous nous embrassons. Elle regarde mon sexe et moi aussi: Lucie me regarde avec de la malice dans les yeux. Elle se rapproche de mon sexe en me caressant doucement le torse et puis le bas ventre.

Elle embrasse et lèche mes tétons qui durcissent peu à peu. Je sens mon sexe se redresser lentement. Elle descend ainsi le long de mon corps pour arriver sur mon sexe et le caresser doucement et lui redonner ainsi de la vigueur mais pas trop.

Elle enlève alors lentement le préservatif de mon sexe. Du sperme en coule un peu et reste accroché sur mon sexe turgescent. Lucie ravie de son effet sur moi, poursuite son travail me sentant à bout et prêt à partir une nouvelle fois.

Lucie garde sa bouche sur mon sexe et sa langue titille encore plus mon sexe. Nos bouches se touchent, sa langue cherche la mienne, la trouve, se mélange. Je goutte ainsi à mon propre sperme et en trouve le goût un peu âpre mais bon.

Lucie termine de nettoyer alors mon sexe. Nous restons alors allongés, enlacés, Lucie dans mes bras pendant quelques minutes profitant de ces instants avant de nous retourner vers Maud et Kevin.

On a continué à regarder les photos, mais très vite, Jeanne, pas plus que moi, en avons eu assez de commenter des images. Je ne savais pas que Jeanne était si coquine. Qui sait si un jour…. Le prof qui savait commu-niquer! Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Ce site propose un contenu à caractère pornographique et est réservé à un public majeur et averti. En cliquant sur 'ENTRER' vous certifiez être majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service, ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales, ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur, ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

Récits érotiques illustrés Les contributions des Unionistes Vos récits et témoignages Vos photos Vos vidéos Mes contributions. Sexualité et santé Maladies et sexualité Protection et prévention Désir et Plaisir Comprendre sa sexualité Nos conseils d'experts ist-mst pratiques couple Les couillonneries du Pr Fumier. Nos conseils d'experts 27 avril Dois-je accepter de sodomiser mon conjoint?

Cela peut-il signifier qu'il aime les Petite conversation entre amis. Une balle au prisonnier à 4 sur la plage. Et un gadget électronique qui donne les gages cochons, pour 1 gars et 2 filles.




sexe entre copains le sexe recit

Elle était trop défoncée Je voulais te présenter un pote. Quoi tu vas me faire des reproches maintenant? Me traiter de salope peut-être? Moi non plus je ne le pensais pas Elle rime à quoi cette discussion??? Je ne te dois aucun compte et tu sors avec ma meilleure amie je te rappelle!

Tu me plais trop. Je remarquais à ce moment son sexe bien bandé et bien visible dans son boxer blanc laissant même apparaître le contour du gland. Je fis un effort pour détourner mon regard et garder le contrôle. Il ramassa mes cheveux en queue de cheval et tira dessus pour soulever mon visage. Il titilla ma langue avec le bout de la sienne et je sentais mon entrejambe mouiller abondamment.

Il me plaqua immédiatement contre lui. Je ne portais pas de string sous ma nuisette et sa main avait vite trouvé le chemin. Il inséra ses deux doigts et les ressortis pour les inspecter. Il présenta ses doigts à ma bouche et je suçais ma propre mouille, complètement excitée. Le bout de nos langues se titillèrent, il me mordilla la lèvre inférieure et puis je ne sais comment, je me retrouvai avec son visage entre mes cuisses et sa bite dans ma bouche. Il aspirait mes lèvres, excitait mon clitoris pendant que je le pompais avec vigueur.

Je le suçais avec gourmandise, tantôt lapant du bout de la langue son gland, tantôt aspirant ses couilles dans ma bouche. Il gémit et incapable de se contenir plus longtemps déchargea dans ma gorge un épais jet de sperme chaud.

Croyant la baise terminée, je me relevais et lui aussi. Son sperme avait giclé et dégouliné sur ma poitrine aussi. A la vue du liquide poisseux sur mes seins, il reprit immédiatement de la vigueur et je me retrouvais pour la seconde fois de la soirée, les seins plaqués sur la table et les reins offerts comme une chienne.

Sa bite se fraya un chemin facile dans ma chatte largement ouverte et humide. Sans me ménager, il se mit à me mettre de grands coups. Il me tirait les cheveux sans ménagement maintenant, mon buste était littéralement écrasé sur la table et toute la pièce raisonnait du claquement de son bassin sur mon cul. En tout cas je ne sentais pas la douleur tellement la vague de plaisir était puissante. Je me mis à gémir bruyamment et Florent me baillonna de sa main libre.

Je compris le message et étouffa mon excitation. Flo lâcha mes cheveux et je pus redresser un peu mon buste. Soudain, je sentis ses mains écarter mes fesses et son doigt jouer sur mon anus.

Il humecta son index et commença à titiller mon trou étroit tout en continuant à me donner des coups de butoirs. Il le sentit et se pencha à mon oreille pour me rassurer:. De me sentir pleine. Décidément cette soirée était pleine de surprises. Il commença à me pénétrer avec délicatesse, prêt à faire marche arrière à la moindre résistance.

Nous reprîmes notre souffle tous les deux haletants. Il me prit dans ses bras et déposa plein de baisers dans le creux de mon cou. Un petit bruit attira notre attention et nous découvrîmes mortifiés que nous avions un spectateur. Ben vous faisiez un boucan à réveiller un mort et je suis venu voir ce qui se passait! Tu devrais pas être au pieu avec ta copine? Je te revaudrai ça. Une histoire érotique écrite par Joanna Histoire vraie. Histoire lue 23 fois. Sois pas vulgaire Emi!

Je ressors alors mes mains et elle agrippe mes cheveux et me guide la tête entre ses cuisses. Lucie gémit du plaisir qui monte en elle. Je ne peux tout avaler et une partie coule sur son sexe, sur mon cou et ma chemise.

Je lui enlève ce dernier rempart de tissu et je la découvre toute nue. Je suce, lèche, caresse ses seins et ses tétons qui durcissent. Lucie me regarde, plonge son regard dans le mien.

Elle se lève et moi avec. Nous nous embrassons fougueusement. Je sens ensuite ses mains sur mon sexe au travers de mes habits. Ses mains me caressent, me parcourent: Elle enlève ma ceinture, déboutonne mon jean, le descend sur mes jambes. Lucie se met à genou devant moi. Sa bouche embrasse mes cuisses et ses mains caressent mes jambes et mes fesses. Elles se glissent dans mon caleçon et le tirent vers le bas, libérant doucement mon sexe dur, tendu. Nous sommes debout face à face, nus et nous nous regardons avec passion.

Mon sexe est raide, tout droit et presque décalotté. Lucie me masse doucement les jambes, les cuisses en remontant vers mon sexe. Mon érection grandit encore un peu et mon sexe se décalotte en laissant perler un liquide translucide et lubrifiant. Je la regarde et découvre son regard avec ses yeux étincelants et pétillants.

Je lui réponds que suis à elle en cet instant. Je me relève et attrape mon jean pour y prendre mon portefeuille et en sortir un préservatif. Lucie se remet entre mes jambes, embrassant mon sexe et le caressant pour lui conserver sa vigueur. Lucie veut me le mettre et elle me le prend des mains. Elle le regarde entre ses doigts et souffle un peu dessus pour faire apparaitre un bout du réservoir pour le mettre dans le bon sens. Elle me prodigue encore quelques va-et-vient sur mon sexe qui grossit et se raidit.

Elle pose alors doucement le préservatif sur le haut de mon sexe en tenant le réservoir entre ses doigts. Elle semble experte en la matière. Elle est tellement excitée et moi aussi que mon sexe rentre dans le sien sans aucune difficulté. Nous ressentons tous deux une bouffée de chaleur plus grande et électrisante. Nous restons ainsi quelques minutes profitant de ces instants de plaisir. Puis, je la prends par le buste et guide son corps sur le mien en des va-et-vient langoureux et en rythme.

De la sueur perle lentement de nos corps en transe. Mon excitation augmente au fur et à mesure de nos va-et-vient. Lucie gémit aussi, doucement au début puis un peu plus fort au fur et à mesure que son plaisir augmente. Au même instant, Lucie ressent mon éjaculation en elle au travers du préservatif.

Mon sperme et mon sexe viennent frapper le fond de son vagin lui provoquant une vague de plaisir énorme et lui déclenchant un orgasme. Lucie se lève et se retire de mon sexe. Nous nous embrassons et elle guide à nouveau mon sexe dans le sien. Je veux lui dire que nous devrions changer de préservatif mais elle ne me laisse pas le temps de finir ma phrase que déjà mon sexe est en elle et encore bien dur.

Cette fois, elle veut guider nos ébats et diriger les mouvements de nos corps suant. Lucie éprouve du plaisir et le fait savoir par ses petits cris. Elle me caresse aussi puis me regardant, elle bascule pour me tourner le dos toujours avec mon sexe dans le sien.

Ses gémissements se font alors plus forts au même rythme que nous accélérons nos va-et-vient. Mon plaisir grandit également et je laisse échapper quelques gémissements de plaisir. Lucie ressent un plaisir encor plus intense que quelques minutes auparavant.

Elle jouit la première poussant un cri plus fort que la fois précédente, cela déclenche en moi une nouvelle éjaculation et une nouvelle vague de chaleur et de plaisir au travers tout mon corps. Nous restons allongés ainsi quelques minutes profitant pleinement de ces instants de plaisir.

Je sens mon sexe diminuer et je me retire du sexe de Lucie. Elle se retourne vers moi et nous nous embrassons. Elle regarde mon sexe et moi aussi: Lucie me regarde avec de la malice dans les yeux.

Elle se rapproche de mon sexe en me caressant doucement le torse et puis le bas ventre. Elle embrasse et lèche mes tétons qui durcissent peu à peu. Je sens mon sexe se redresser lentement. Elle descend ainsi le long de mon corps pour arriver sur mon sexe et le caresser doucement et lui redonner ainsi de la vigueur mais pas trop. Elle enlève alors lentement le préservatif de mon sexe. Du sperme en coule un peu et reste accroché sur mon sexe turgescent.

Lucie ravie de son effet sur moi, poursuite son travail me sentant à bout et prêt à partir une nouvelle fois. Lucie garde sa bouche sur mon sexe et sa langue titille encore plus mon sexe. Nos bouches se touchent, sa langue cherche la mienne, la trouve, se mélange.

Je goutte ainsi à mon propre sperme et en trouve le goût un peu âpre mais bon. Lucie termine de nettoyer alors mon sexe. Nous restons alors allongés, enlacés, Lucie dans mes bras pendant quelques minutes profitant de ces instants avant de nous retourner vers Maud et Kevin. Maud entourant Kevin de ses bras. Nous nous regardons tous et sourions au plaisir que nous avons pris ensemble.

Nous nous rapprochons un peu sur les coussins. Lucie et Kevin se touchent presque. Kevin rompt ce merveilleux silence en parlant aux filles: Maud demande alors à Lucie son avis sur moi.

Elle sourit, Maud et Kevin la regarde. Lucie ferme les yeux, bascule sa tête contre moi et recommence à gémir.

Je passe mes mains sur son corps, elle frissonne sous mes caresses. Je continue ainsi de longues et délicieuses minutes. Lucie de sa main caresse aussi mon sexe qui grossit et durcit à nouveau. Nous restons ainsi à nous caresser mutuellement de longues et savoureuses minutes. Kevin commence à avoir une nouvelle érection en nous regardant ainsi.

Kevin se trémousse pour trouver une position plus agréable, son sexe grossit et durcit rapidement. Kevin bascule à son tour contre Maud, il gémit.

Maud me regarde, nous nous comprenons sans même nous dire un mot. Maud tient en une de ses mains le sexe de Kevin et me tend son autre main. Je prends deux préservatifs dans mon portefeuille et les sors de leurs emballages. Lucie, même contorsionnée réussit à poser le préservatif sur mon sexe et le déroule en entier sur la longueur de mon sexe en érection. Le plaisir érotique qui commence à les submerger les incite à se laisser faire sans la moindre réticence et au contraire à se rapprocher plus vite que nous les y poussons.

Avec Maud, nous prenons un malin plaisir à ce rapprochement. Kevin donne des coups de bassin et Lucie ondule son corps contre celui de Kevin. Maud et moi, collés à Kevin et Lucie ressentons aussi ces mouvements et y prenons également du plaisir. Mon érection croit et grandit. Nous sommes tous les quatre très serrés les uns contre les autres appréciant au plus haut point ces instants. Kevin et moi entrons et sortons du sexe et du cul de Lucie à la même fréquence augmentant son plaisir.

Kevin et moi mettons un peu plus de temps à jouir et à éjaculer car ça fait déjà beaucoup de rapports dans la même après-midi même pour des jeunes hommes de vingt-deux ans. Nous éjaculons presque ensemble dans nos préservatifs dans un spasme commun de plaisir.

Elle lui retire le préservatif, le pose parterre et lui lèche le sexe pour le nettoyer du sperme restant.

.

Sébastien mortifié voulut attraper la télécommande pour éteindre et Michael mort de rire ne voulait pas la lui rendre. Sa jupe se soulevait et laisser apercevoir son cul divisé par la ficelle de son string. Florent qui avait surpris mon regard voulu convaincre Emi de monter dans la chambre pour la pistonner en toute intimité.

Complètement bourrée, elle rit et resserra ses genoux autours des hanches de Flo. Emi et Flo semblait nous avoir complètement oubliés et je crus avoir une hallucination quand je vis Emi se faire ramoner la chatte par la bite de Flo qui avait ouvert sa braguette. Celle-ci toujours vêtue de sa jupe, avait écarté la ficelle de son string pour accueillir sa queue et croyait leur coît dissimulé sous la jupe.

Il se leva et me banda les yeux de ses mains pour me taquiner. Voilà comme ça tu ne vois plus rien ma douce! Assise sur mon pouf, il était debout derrière moi. Il pivota et se plaça devant moi de sorte que ma bouche se trouvait à quelques millimètres de sa braguette. Attend, pas tout de suite, tu veux que je vienne te border? Je sentais ma volonté faiblir et mon excitation grimper.

La vodka était en train de faire fondre mes dernières inhibitions. Flo et Emi baisaient sur le canapé sans plus se cacher. Le film allait bon train avec la blondasse aspergée de sperme sur le visage.

Seb, spectacteur de toutes ces scènes, sirotait son verre, la main posée sur son entrejambe gonflé. Les caresses de Michael se firent plus impérieuses, pressantes. Il relevait ma jupe, frottait sa queue contre ma chatte. Il sortit un de mes seins et se mit à en lécher la pointe.

Je me mis à le sucer avec déléctation. Mes lèvres faisaient des allers retours bien énergiques sur son sexe dur et bien bandé. Au bord de la jouissance, il me releva et me plaqua sur la table de la salle à manger.

Mes seins étaient écrasés sur la table et ma croupe lui étaient complètement offerte. Il remonta ma jupe et déchira mon string et me pénétra sans plus attendre avec violence. Ses mains écartaient mes fesses, il me donnait de temps à autre de petites claques pendant que je recevais des coups de bite vigoureux. Sébastien, à la vue de la scène, perdit aussi ses dernières inhibitions et se mit à se branler. Il y eut à ce moment là un arrêt sur image.

Flo qui avait fini de besogner Emi, nous dévisageait! Un filet blanc dégoulina de ma chatte pleine le long de ma cuisse. Flo se détourna et porta Emi dans leur chambre. Seb ne perdit pas de temps pour prendre la place de Michael et me piner à son tour. Petite salope, tu es trop bonne. Plus tard dans mon lit.

Dieu merci, Emi devait être beaucoup trop défoncée et occupée de son côté pour avoir suivi la scène. Ah oui tes ébats ont dû te fatiguer Elle était trop défoncée Je voulais te présenter un pote. Quoi tu vas me faire des reproches maintenant? Me traiter de salope peut-être? Moi non plus je ne le pensais pas Elle rime à quoi cette discussion??? Je ne te dois aucun compte et tu sors avec ma meilleure amie je te rappelle!

Tu me plais trop. Je remarquais à ce moment son sexe bien bandé et bien visible dans son boxer blanc laissant même apparaître le contour du gland. Je fis un effort pour détourner mon regard et garder le contrôle. Pendant ce même temps, après un long baiser avec Lucie, je me redresse et me lève. Je prends Lucie par les épaules. Je la caresse en descendant mes mains doucement le long de son corps pour arriver à son pantalon.

Je finis de lui enlever ses chaussures, son jean et sa culotte et aussi ses socquettes. Je me place entre ses jambes et caresse ses jambes en remontant vers ses cuisses et enfin son sexe.

Mes doigts jouent avec son clitoris, son sexe, les plis de sa peau. Je ressors alors mes mains et elle agrippe mes cheveux et me guide la tête entre ses cuisses. Lucie gémit du plaisir qui monte en elle. Je ne peux tout avaler et une partie coule sur son sexe, sur mon cou et ma chemise. Je lui enlève ce dernier rempart de tissu et je la découvre toute nue.

Je suce, lèche, caresse ses seins et ses tétons qui durcissent. Lucie me regarde, plonge son regard dans le mien. Elle se lève et moi avec. Nous nous embrassons fougueusement. Je sens ensuite ses mains sur mon sexe au travers de mes habits. Ses mains me caressent, me parcourent: Elle enlève ma ceinture, déboutonne mon jean, le descend sur mes jambes. Lucie se met à genou devant moi. Sa bouche embrasse mes cuisses et ses mains caressent mes jambes et mes fesses. Elles se glissent dans mon caleçon et le tirent vers le bas, libérant doucement mon sexe dur, tendu.

Nous sommes debout face à face, nus et nous nous regardons avec passion. Mon sexe est raide, tout droit et presque décalotté. Lucie me masse doucement les jambes, les cuisses en remontant vers mon sexe. Mon érection grandit encore un peu et mon sexe se décalotte en laissant perler un liquide translucide et lubrifiant.

Je la regarde et découvre son regard avec ses yeux étincelants et pétillants. Je lui réponds que suis à elle en cet instant. Je me relève et attrape mon jean pour y prendre mon portefeuille et en sortir un préservatif. Lucie se remet entre mes jambes, embrassant mon sexe et le caressant pour lui conserver sa vigueur. Lucie veut me le mettre et elle me le prend des mains.

Elle le regarde entre ses doigts et souffle un peu dessus pour faire apparaitre un bout du réservoir pour le mettre dans le bon sens. Elle me prodigue encore quelques va-et-vient sur mon sexe qui grossit et se raidit. Elle pose alors doucement le préservatif sur le haut de mon sexe en tenant le réservoir entre ses doigts.

Elle semble experte en la matière. Elle est tellement excitée et moi aussi que mon sexe rentre dans le sien sans aucune difficulté. Nous ressentons tous deux une bouffée de chaleur plus grande et électrisante.

Nous restons ainsi quelques minutes profitant de ces instants de plaisir. Puis, je la prends par le buste et guide son corps sur le mien en des va-et-vient langoureux et en rythme. De la sueur perle lentement de nos corps en transe. Mon excitation augmente au fur et à mesure de nos va-et-vient. Lucie gémit aussi, doucement au début puis un peu plus fort au fur et à mesure que son plaisir augmente.

Au même instant, Lucie ressent mon éjaculation en elle au travers du préservatif. Mon sperme et mon sexe viennent frapper le fond de son vagin lui provoquant une vague de plaisir énorme et lui déclenchant un orgasme. Lucie se lève et se retire de mon sexe. Nous nous embrassons et elle guide à nouveau mon sexe dans le sien. Je veux lui dire que nous devrions changer de préservatif mais elle ne me laisse pas le temps de finir ma phrase que déjà mon sexe est en elle et encore bien dur.

Cette fois, elle veut guider nos ébats et diriger les mouvements de nos corps suant. Lucie éprouve du plaisir et le fait savoir par ses petits cris.

Elle me caresse aussi puis me regardant, elle bascule pour me tourner le dos toujours avec mon sexe dans le sien. Ses gémissements se font alors plus forts au même rythme que nous accélérons nos va-et-vient. Mon plaisir grandit également et je laisse échapper quelques gémissements de plaisir. Lucie ressent un plaisir encor plus intense que quelques minutes auparavant. Elle jouit la première poussant un cri plus fort que la fois précédente, cela déclenche en moi une nouvelle éjaculation et une nouvelle vague de chaleur et de plaisir au travers tout mon corps.

Nous restons allongés ainsi quelques minutes profitant pleinement de ces instants de plaisir. Je sens mon sexe diminuer et je me retire du sexe de Lucie. Elle se retourne vers moi et nous nous embrassons.

Elle regarde mon sexe et moi aussi: Lucie me regarde avec de la malice dans les yeux. Elle se rapproche de mon sexe en me caressant doucement le torse et puis le bas ventre. Elle embrasse et lèche mes tétons qui durcissent peu à peu. Je sens mon sexe se redresser lentement. Elle descend ainsi le long de mon corps pour arriver sur mon sexe et le caresser doucement et lui redonner ainsi de la vigueur mais pas trop.

Elle enlève alors lentement le préservatif de mon sexe. Du sperme en coule un peu et reste accroché sur mon sexe turgescent. Lucie ravie de son effet sur moi, poursuite son travail me sentant à bout et prêt à partir une nouvelle fois. Lucie garde sa bouche sur mon sexe et sa langue titille encore plus mon sexe.

Nos bouches se touchent, sa langue cherche la mienne, la trouve, se mélange. Je goutte ainsi à mon propre sperme et en trouve le goût un peu âpre mais bon. Lucie termine de nettoyer alors mon sexe. Nous restons alors allongés, enlacés, Lucie dans mes bras pendant quelques minutes profitant de ces instants avant de nous retourner vers Maud et Kevin.

Maud entourant Kevin de ses bras. Nous nous regardons tous et sourions au plaisir que nous avons pris ensemble. Nous nous rapprochons un peu sur les coussins. Lucie et Kevin se touchent presque. Kevin rompt ce merveilleux silence en parlant aux filles: Maud demande alors à Lucie son avis sur moi.

Elle sourit, Maud et Kevin la regarde. Lucie ferme les yeux, bascule sa tête contre moi et recommence à gémir. Je passe mes mains sur son corps, elle frissonne sous mes caresses.

Je continue ainsi de longues et délicieuses minutes. Lucie de sa main caresse aussi mon sexe qui grossit et durcit à nouveau. Nous restons ainsi à nous caresser mutuellement de longues et savoureuses minutes. Kevin commence à avoir une nouvelle érection en nous regardant ainsi. Kevin se trémousse pour trouver une position plus agréable, son sexe grossit et durcit rapidement.

Kevin bascule à son tour contre Maud, il gémit. Maud me regarde, nous nous comprenons sans même nous dire un mot. Maud tient en une de ses mains le sexe de Kevin et me tend son autre main. Je prends deux préservatifs dans mon portefeuille et les sors de leurs emballages.

Lucie, même contorsionnée réussit à poser le préservatif sur mon sexe et le déroule en entier sur la longueur de mon sexe en érection. Le plaisir érotique qui commence à les submerger les incite à se laisser faire sans la moindre réticence et au contraire à se rapprocher plus vite que nous les y poussons.

Avec Maud, nous prenons un malin plaisir à ce rapprochement. Kevin donne des coups de bassin et Lucie ondule son corps contre celui de Kevin. Maud et moi, collés à Kevin et Lucie ressentons aussi ces mouvements et y prenons également du plaisir.


Sexe gratuit vidéo vidéo de sexe gratuit